A PROPOS

Irena Grobelska-Gauthier est née dans le nord de la Pologne, dans la ville de Koszalin en Poméranie occidentale. Elle s’intéresse tôt au 7ème art grâce à un ami de sa mère, photographe professionnel.

En 1979, elle entre comme secrétaire à la radio TV Régionale polonaise ce qui lui permet de rencontrer journalistes et techniciens. Elle achète son premier appareil de « pro » un Zenit russe lors d’une croisière sur la Mer Noire à Odessa et se lance vraiment dans la photo avec un « labo » dans la salle de bains familiale pour développer ses photos.

En 1989, elle épouse un Français, vient vivre en Ardèche et devient maman. Sa fille Catherine héritera quelques années plus tard de sa passion pour la photographie. Elle crée un atelier Photo à l’école St Joseph de St Ambroix dans le Gard.

En 2008, elle entre au Club Photo de Bessèges ce qui lui donne l’opportunité d’approfondir ses connaissances ainsi que d’approcher de grands artistes lors de conférences et de stages organisés par les Rencontres Cévenoles de la Photographie. Depuis 2014 elle fait également partie de l’association Clin d’œil Cévenol qui regroupe peintres, sculpteurs et photographes de la région.

Au niveau technique, elle opère sans aucune retouche avec un Pentax. Il n’y a pas d’intervention de procédés informatiques. Ses travaux englobent plusieurs domaines : les paysages d’ici et d’ailleurs, le monde de la ville avec ses rues, ses publicités, ses personnages, le « Street Art » ou encore l’architecture de grandes structures en béton, acier et verre avec ses effets de matières, le jeu de la lumière, les contrastes…

Sous le coup d’une émotion, la photographe sait capter l’instant décisif, met en scène l’imprévu et nous le fait partager.

Henri Cartier-Bresson, un très grand photographe, écrivait : « Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur. »
Une phrase qui semble bien guider le travail d’Irena !

 

Texte de Aniela B.